DEVENIR FAMILLE D'ACCUEIL

Accueillir un enfant cardiaque n’est pas anodin…

Vous devez être très disponibles, énergiques, dévoués, généreux, savoir rassurer l’enfant : il n’aura que vous pendant son séjour à La Réunion. Il aura besoin de toute votre tendresse et de toute votre affection.

Vous allez accueillir un petit enfant malgache : vous irez le chercher à l’aéroport de La Réunion Roland Garros, vous serez un peu tendu parce que vous vous demanderez comment cela se passera. L’enfant va arriver fatigué et surement un peu tendu. La première chose qu’il voudra faire, c’est dormir pour récupérer. Communiquer avec lui ne sera pas forcément facile car il ne comprend pas toujours le français mais un sourire ou un câlin arrangeront bien les choses. Vous devrez agir simplement comme avec vos propres enfants ou petits-enfants. Sa nourriture souvent à base de riz au début deviendra beaucoup plus variée par la suite.

Son séjour va durer entre 4 et 6 semaines selon la gravité de sa malformation. Très vite après son arrivée, il y aura la visite préopératoire à l’hôpital pour faire tous les examens nécessaires. C’est une très longue journée, pour lui et pour vous, car il y a beaucoup d’examens à faire. C’est une journée que nous passerons ensemble car c’est plus facile pour se repérer dans les services et beaucoup plus convivial. Il aura besoin de toute votre sérénité pour aborder son opération le mieux possible quelques jours plus tard.

Son séjour à l’hôpital sera assez rapide surtout pour les plus petits (entre 4 et 5 jours). Avec la Ribambelle Réunion, nous organiserons des tours de garde si vous ne pouvez pas rester tout le temps avec lui, aussi ne vous gênez pas pour nous en parler.

Lorsqu’il rentrera chez vous pour sa convalescence, il va très vite récupérer et reprendre des forces. Il va re grossir et faire, sauf contre-indication, tout ce que son âge lui permet. Il aura quelques soins pour refaire son pansement et devra prendre des médicaments. Il faudra le porter délicatement au début à cause de sa cicatrice, mais tout cela vous sera expliqué au fur et à mesure.

Et puis c’est l’heure de la séparation, le cardiologue a donné son feu vert et l’heure du départ approche. C’est un moment difficile que les familles vivent avec beaucoup d’émotions car elles ont créé des liens avec l’enfant. Mais quelle joie de renvoyer un enfant guéri à ses parents qui ont eu le courage de se séparer de lui pour le faire soigner.

Des questions se posent d’ordre matériel, financier, médical… N’hésitez pas à contacter l’association à tout moment.

Vous aurez peut-être des frais occasionnés par le séjour de l’enfant (médicaments, vêtements, parking …), soyez simple : si vous pouvez les assumer soyez-en remerciés, sinon n’hésitez pas à nous en parler.